Virgile - les Géorgiques - Livre I Pointillés
Home 3.jpg Aide 5.gif
loupe 7 zeus.gif Lien Qui sommes-nous.gif
Ms  
15 ©
Les Géorgiques célèbrent le retour à la terre comme seule politique des Latins. Virgile commente en poête, la politique même d'Octave.
Ce qui produit les riantes moissons: sous quel astre, Mécène, il convient de retourner la terre et de marier la vigne à l'ormeau; quels soins demandent les bœufs; comment s'élève le menu bétail; et combien la nature a donné d'intelligence à l'abeille économe, voilà ce que je vais chanter. Dans ce propos en guise de plan de travail, Virgile invoque Caius Cilnius Mécène, un ami sûr d'Octave et un protecteur des écrivains, fin lettré lui-même, lui ayant demandé d'écrire un poême en accord avec la politique d'Octave (futur empereur Auguste). Ce grand protecteur a laissé son nom au sens commun de mécène.
Brillants flambeaux du monde; Bacchus et toi bienfaisante Cérès, c'est par vos dons que la terre a substitué le blé nourissant au gland de Chaonie (nord de la Grèce où se trouvait à Dodone une forêt sacrée de chênes dédiée à Jupiter) et mêlé le jus des raisins à l'eau de l'Achélous (fleuve mythique personnifié du nord ouest de la Grèce)
Vous Faunes et Dryades et toi au trident redoutable; Neptune (Poséidon) et toi, habitant des forêts de Céa (Aristée de l'île de Céos), Pan gardien des brebis au cher Ménale (montagne de Grèce) assistez-moi, mais aussi Minerve (Athéna) par qui fut trouvé l'olivier, et toi inventeur de la charrue recourbée (Triptolème) et toi Sylvain (dieu latin des forêts et des champs), vous tous dieux et déesses qui avez pour mission de veiller sur nos champs, nourrissez nos plantes nouvelles et faites tomber du haut du ciel une pluie abondante sur les semailles Longue invocation des dieux riche en renseignements sur la mission des dieux.
Il ajoutera une invocation polie à Octave.