L'Iliade d'Homère - Chant IV Pointillés
Pointillés
Home 3.jpg Aide 5.gif
loupe 7 zeus.gif Lien Qui sommes-nous.gif
Ms  
10 ©
Les Troyens n'accepte pas la défaite et Pnadaros décoche une flèche sur Ménélas. Agamemnon crie au sacrilège et les armées s'affrontent durement.
Arès pour les Troyens, Athéna pour les Grecs sont au combat.
Sur l'Olympe, alors qu'Hébé versait le Nectar dans des coupes d'or, Zeus se moquaient d'Héra et d'Athéna qui défendaient Ménélas de leur siège, tandis qu'Aphrodite avait su préserver Alexandre (Pâris). Mais il reconnait que la victoire était à Ménélas, et qu'il était temps que la paix soit conclue dans le respect des serments donnés. Les deux déesses étaient furieuses et Zeus ne comprenait pas pourquoi il faudrait détruire la ville de Priam.
Héra proposa qu'Athéna descende et provoque les Troyens à ne pas respecter les serments, Et Zeus accepta. Et Athéna descendit chez les Troyens sous l'apparence de Laodocos fils d'Anténor et elle chercha Pandaros chef des Lyciens pour le persuader de tirer une flèche contre Ménélas. Il le fit et se cacha derrière les boucliers troyens. La flèche partit mais Athéna protégea Ménélas et la flèche heurta les anneaux d'or du bouclier, blessant légèrement le roi de Sparte bien que le sang coula.
Agamemnon craignit un moment pour son frère, mais voyant la blessure légère, il cria la honte des Troyens qui n'avaient pas tenu leurs serments. Puis il chargea Talthybios de faire venir Machaon, fils d'Asclépios (Asclépios est un grand médecin devenu dieu et Machaon est l'un de ses fils, médecin des Grecs). Et Machaon arracha la flèche et le baudrier, suça la plaie et mit un baume que Chiron avait donné à son père.
Les Troyens de leur côté profitaient de la confusion et marchaient vers les Grecs. Agamemnon renforçait le courage des Argiens et rencontra Idoménée et ses Crétois prêts au combat. Puis le Roi rencontra Ajax également armé et suivi de ses compagnons. Nestor et les hommes de Pylos étaient prêts également. Puis il rencontra Ménesthée et les Athéniens, Ulysse et les Céphalléniens, qui attendaient des ordres ce qu'Agamemnon donna en hurlant. Puis il vit Diomède fils de Tydée et Sthénélos fils de Canapée. Agamemnon se souvint de Tydée qui avait attaqué Thèbes au côté de Polynice et Canapée pour reprendre le pouvoir de son frère Etéocle (Voir la Légende Sept contre Thèbes)
Et chaque chef donnait ses ordres et se ruait au combat, Les Troyens poussaient des cris confus en de multiples langues tant était grand le nombre de pays lointain ici rassemblés. Et Arès excitait les uns et Athéna excitait les autres et partout allaient la Crainte, la Terreur et la furieuse Eris, compagne d'Arès. 
Et Antiloque le premier frappa le Troyen Echépolos et Eléphénor prince des Abantes le tira pour le dépouiller de ses armes. Puis Agénor intervint, le tua déclenchant une vaste ruée autour du cadavre.
Ajax fils de Télamon, tua Simoésios fils d'Anthémion et Antiphos fils de Priam l'attaqua mais blessa Leucos compagnon d'Ulysse, lequel répliqua et frappa Démocoon fils naturel de Priam. Apollon du haut de Pergame (citadelle de Troie) s'indigna et vint exciter les Troyens. Et Tritogénie (autre nom d'Athéna) excita les Achéens. Et Peiros prince de Thrace se heurta à Thoas l'Etolien qui le vainquit sans pouvoir le dépouiller car les hommes de Thrace entourèrent leur chef.
Et nombreux déjà étaient ceux qui étaient renversés et couchés confusément dans la poussière