Thèbes - Sept contre Thèbes
Home 3.jpg Aide 5.gif
loupe 7 zeus.gif Lien Qui sommes-nous.gif
At  
O8 ©
Ville de Béotie, nommée Cadmée puis Thèbes
Polynice fuit Thèbes où son frère Etéocle lui refusait son trône et il se réfugie chez Adraste, le roi d'Argos. Il arrive par une nuit d'Orage, en même temps que Tydée, fils d'Oenée qui lui, fuit Calydon. Pour une obscure raison, ils se battent et Adraste intervient pour les séparer. Soit qu'il se battait vaillamment comme lion et sanglier, soit que leurs boucliers portaient un lion pour l'un et un sanglier pour l'autre, Adraste pense brutalement à un oracle qui lui prédisait qu'il marierait ses filles à un lion et un sanglier.
C'est ce qu'il fit, Argia épousa Polynice et Deipylé épousa Tydée. Et il promit à chacun de les ramener dans leur patrie et de les rétablir dans leur pouvoir.
sept_thebes2+vase+Inconnu Musée Lieu+-500+Inconnu Complément+
Argos est alors dirigée par trois rois, depuis que Proetos (ou Anaxoras) avait partagé son pouvoir avec Mélampous et Bias. Adraste s'adresse donc à Amphiaraos (descendant de Mélampous, devin également). Ce dernier refuse car il sait que toute expédition contre Thèbes est vouée à l'échec et que la mort de ceux qui la conduisent, sauf un, est certaine.
Or Amphiaraos avait épousé Eriphyle, soeur d'Adraste et Amphiaraos avait promit de s'en remettre à son épouse en cas de difficulté avec Adraste. Polynice vint trouver Eriphyle et lui demanda d'obtenir l'aide de son époux. pour la convaincre, il lui offrit le célèbre "collier d'Harmonie". Amphiaraos se joignit à l'expédition contre Thèbes, mais en partant, il fait jurer à ses fils Alcméon et Amphiloque de le venger.
Adraste réunit une armée avec sept chefs et part faire la guerre contre Thèbes. 
Adraste, fils de Talaos.
Amphiaraos, fils d'Oiclès d'Argos Certains, comme Eschyle, y ajoutent  Étéoclos, fils d'Iphis, et Mécistée, et ne comptent pas Polynice et Tydée ou Adraste. sept_thebes2b+vase+Inconnu Musée Lieu+-500+Inconnu Complément+
Capanée, fils d'Hipponoos
Hippomédon, fils d'Aristomachos, ou de Talaos
Polynice, fils d'Œdipe de Thèbes
Tydée, fils d'Oenée d'Etolie
Parthénopée, fils de Mélanion ou d'Atalante arcadien
L'expédition s'arrête d'abord à Némée, pour s'y désaltérer. mais le temps d'interroger Hypsipyle, une esclave en charge d'Opheltès bébé royal, ce dernier est étouffé par un serpent.
Amphiaraos commente ce signe, par lequel, l'expédition allait être un échec. Mais il n'est pas écouté et après avoir rendu un hommage funêbre à l'enfant par des jeux (futur Jeux Néméens) ils poursuivent leur destin.
Théâtre Tydée qui avait été envoyé en délégation de paix, avait essuyé le refus d'Etéocle. Il avait défié les Thébains en combat singulier, il les bat un à un. Les Thébains lui tendent alors un piège et l'attaque avec 50 hommes. Il les tue tous sauf Maeon. Mais dans le combat qui l'oppose à Mélanippos, il est mortellement blessé. Sept contre Thèbes - Vase - 500 av JC
Œdipe
Les Bacchantes
Antigone Les sept chefs attaquent Thèbes et chacun se porte sur l'une des sept portes de la ville.
Les Phéniciennes
Portes Thèbes
Amphiaraos tue Mélanippos qui avait blessé Tydée. Portant la tête coupée à Tydée, ce dernier l'ouvit et en mangea la cervelle. Athéna cessa dès lors de le protéger et il mourut.
Dans la débacle, Amphiaraos fuyant devant Périclyménos, son char fut englouti par Zeus dans une faille subitement ouverte. Zeus lui accorda l'immortalité et il révêlait plus tard des oracles en Attique.
Capanée solide comme un roc et ne craignant ni hommes, ni Dieu, se lança à l'assaut de la muraille de Thèbes. Zeus le foudroya. Evadné son épouse se jeta dans son bucher mortuaire.
Hippomédon neveu d'Adraste, venant de Lerne, tomba sous les coups d'Ismarios. Parthénopée, se heurte à Périclyménos qui le vainc et le tue.
Quant à Polynice il se bat contre Etéocle. le combat est incertain, mais Etéocle l'emporte et le blesse. En mourant Polynice, tue à son tour Etéocle. Ainsi la malédiction d'Oedipe se réalisa, ayant prédit qu'ils se tueraient réciproquement par le fer.
Créon reprenant le pouvoir, interdit de rendre les hommages aux traitres qui avaient osé attaquer Thèbes et il ordonna de laisser leurs dépouilles sur le champ de bataille. Par contre Etéocle reçut une sépulture honorable.
Antigone, soeur des deux rois, refusera l'ordre de Créon et Thésée lui-même dut intervenir pour que les honneurs soient rendus aux six chefs morts.
En effet, comme le savait Amphiaraos, Adraste rentra seul à Argos, avec son armée défaite et décimée. Cette distribution est légèrement différente chez Euripide dans "Les Phéniciennes"
Quant à Tirésias, il avait prophétisé que Thèbes serait sauvée si l'on sacrifiait Ménécée fils de Créon. Ménécée se sacrifia avec son glaive, sauvant Thèbes.