Argonautes - l'Expédition - le navire Argo
Home 3.jpg Aide 5.gif
loupe 7 zeus.gif Lien Qui sommes-nous.gif
Mi  
14 ©
Pour entreprendre, le long voyage vers la Colchide, Jason fait construire à Pagases, le port d'Iolcos, un navire nommé Argo "rapide". Athéna préside à sa construction et Argos en est le constructeur. Le bateau est fait du bois du Pélion et sa proue, taillée dans du chêne sacré de Dodone, prophétisait et parlait. Les descriptions de l'Argo sont tirées de l'Argonautique d'Apollonios de Rhodes
Alors que l'on s'apprête à partir, Alciméde, mère de Jason, regrette le départ de son fils et craint pour lui. Elle plaint Aeson son époux déchu, vivant reclu et maudit l'ordre de Pélias ordonnant la quête de la Toison d'Or.  Athéna;Tiphys;Argos;Argo+Terre cuite+BM+I+
Les Argonautes réunis décidèrent de choisir un chef et pressentirent Hercule. Mais le héros refusa et mentionna qu'aucun autre n'accepterait si ce n'est Jason qui les avait rassemblé. Jason accepta et leur dit.
 "Amis, puisque vous voulez bien me confier ce glorieux emploi, que rien ne nous retienne plus ici davantage. Implorons la faveur d'Apollon par un sacrifice, célébrons en son honneur un festin, et lançons le vaisseau à la mer, puis tirez les places au sort."
Leur premier soin fut d'entourer le vaisseau, suivant le conseil d'Argos, d'un câble bien tendu pour assujettir la charpente et la fortifier contre la violence des flots. Ils creusèrent ensuite depuis la proue jusqu'à la mer, un fossé d'une largeur suffisante et dont la pente augmentait toujours de plus en plus. On le garnit de pièces de bois bien polies, et on inclina la proue sur les premières, afin qu'emporté par son propre poids et poussé à force de bras, le vaisseau glissât plus facilement. On retourna les rames et on les attacha plus fortement aux bancs. S'étant ensuite rangés autour du vaisseau, ils appuyèrent contre les extrémités des rames leurs bras et leur poitrine. Tiphys, monté sur la poupe, donna le signal en jetant un grand cri. 
Terre cuite du I° - British Museum
Athéna oeuvrant au mat avec Tiphys et Argos taillant
Au même instant, chacun déploie toutes ses forces; le vaisseau s'ébranle, un dernier effort le pousse en avant, il glisse avec rapidité. On le suit en courant et en jetant des cris de joie. Les poutres gémissent et crient sous le poids, une épaisse fumée s'élève dans les airs, le vaisseau se précipite dans les flots. On le retient avec des cordes préparées pour cet usage. On arrange ensuite les rames, on apporte les voiles, le mât et les provisions. Tout étant ainsi disposé, on tira les places au sort. Chaque banc contenait deux hommes. Celui du milieu fut réservé d'une commune voix à Hercule et à Ancée. Tiphys fut chargé de diriger le gouvernail. 
Argo+reconstruit+++2+
Argo+reconstruit+++3+
On ramassa ensuite des pierres sur le rivage, on éleva un autel à Apollon, protecteur des rivages et des embarquements, et on étendit dessus des branches sèches d'olivier. Dans le même temps, les esclaves de Jason amenèrent deux taureaux. 
Cependant la flamme brille de toutes parts, et la fumée s'élève en longs tourbillons de pourpre. Le devin Idmon se réjouit en voyant ces heureux présages de la faveur du dieu: "Vous reviendrez, s'écria-t-il aussitôt, oui, vous reviendrez dans la Grèce chargés de la Toison d'or; telle est la volonté des dieux"
Reconstitution de l'Argo Pourtant Idmon sait que les augures lui seront cruelles et qu'il trouverait la mort sur les champs de l'Asie. Aussi les Argonautes de réjouissaient de réussir leur entreprise et d'en revenir mais se lamentait du sort funeste qui devrait frapper Idmon.
dans le port de Volos
ville moderne recouvrant Iolcos
Le divin Orphée prit en main sa lyre, et mêlant à ses accords les doux accents de sa voix, il chanta comment la terre, le ciel et la mer, autrefois confondus ensemble, avaient été tirés de cet état funeste de chaos et de discorde, la route constante que suivent dans les airs le soleil, la lune et les autres astres, la formation des montagnes, celle des fleuves, des Nymphes et des animaux. Il chantait encore comment Ophyon et Eurynomé, fille de l'Océan, régnèrent sur l'Olympe, jusqu'à ce qu'ils en furent chassés et précipités dans les flots de l'Océan par Saturne et Rhéa, qui donnèrent des lois aux heureux Titans. Jupiter était alors enfant ; ses pensées étaient celles d'un enfant. Il habitait dans un antre du mont Dicté, et les Cyclopes n'avaient point encore armé ses mains de la foudre, instrument de la gloire du souverain des dieux. Orphée avait fini de chanter, et chacun restait immobile. La tête avancée, l'oreille attentive, on l'écoutait encore, tant était vive l'impression que ses chants laissaient dans les âmes.
Argo+reconstruit+++7+
L'aurore brillante éclairait de ses feux naissants les sommets du mont Pélion, et les flots de la mer se balançaient doucement au souffle d'un vent léger. Tiphys s'éveille et excite ses compagnons à s'embarquer. Aussitôt le rivage retentit d'un bruit affreux, au milieu duquel une voix sortie du vaisseau se fit entendre. C'était la poutre merveilleuse tirée par Minerve d'un chêne de la forêt de Dodone qui pressait elle-même le départ. Frappés de, ce prodige, les héros entrèrent promptement dans le vaisseau, s'assirent sur les bancs, chacun à la place que le sort lui avait marquée, et déposèrent auprès d'eux leurs armes. Ancée et le puissant Hercule remplissaient le banc du milieu.
Du rivage, le fils de Phylire, le Centaure Chiron - dont Jason fut l'élève - leur souhaita bon retour. A côté de lui, Chariclo, son épouse brandissait dans ses bras à l'intention de Pélée son jeune fils - Achille -.
Orphée célébrait alors sur sa lyre l'illustre fille de Jupiter, Diane, protectrice des vaisseaux, qui se plaît à parcourir ces rivages, et veille sur la contrée d'Iolcos. Attirés par la douceur de ses chants, les monstres marins et les poissons mêmes, sortant de leur retraite, s'élançaient tous ensemble à la surface de l'onde et suivaient en bondissant le vaisseau.