Argonautes - l'Expédition  - Phinée et les Harpyes
Home 3.jpg Aide 5.gif
loupe 7 zeus.gif Lien Qui sommes-nous.gif
Mi  
14 ©
Les Argonautes ont répondu au mauvais accueil des Bébryces et les ont vaincus, ils sont repartis et entrés dans le Bosphore et se sont arrêtés sur la côte de Thrace, en face de la Bithynie.
Phinée (frère d'Europe et de Cadmos),  fils d'Agénor ( roi de Palestine), faisait sa demeure sur ce rivage. Apollon lui avait accordé depuis longtemps le don de prévoir l'avenir; faveur dangereuse qui devint la source de tous ses malheurs. Sans respect pour le maître des dieux, il découvrait hardiment aux mortels ses décrets sacrés. Jupiter irrité le condamna à une éternelle vieillesse, priva ses yeux de la douce lumière du jour, et voulut qu'il ne pût jamais se rassasier d'aucun mets. En vain ceux qui venaient consulter ses oracles, lui en apportaient sans cesse de nouveaux; les Harpyes, fondant tout à coup du haut des cieux, les lui arrachaient de la bouche et des mains. Quelquefois pour prolonger ses tourments en soutenant sa misérable vie, elles lui abandonnaient de légers restes, sur lesquels elles répandaient une odeur si infecte que personne n'aurait eu le courage non seulement de s'en nourrir, mais même d'en supporter de loin la puanteur.  Phinée;Harpyes+Hydrie Kléophradès+Paul Getty Malibu+-480+ copie
Phinée, entendant arriver les Argonautes sait que c'est la fin de ses tourments. Il demande aux Boréades (fils de Borée le vent du nord); Calaïs et Zéthès* de l'aider. Ils dressent la table et Phinée s'en approche. Tout de suite les Harpyes fondent sur lui. Les Boréades qui s'étaient cachés, l'épée à la main, chassent les Harpyes, puis comme elles fuient, ils les poursuivent dans les airs (les fils de Borée sont comme leur père des demi-dieux ailés) et volent aussi vite qu'elles.
Phinée agressé par les Harpyes - Hydrie Kléophradès
Paul Getty Museum Malibu - 480 av JC
* Calaïs et Zéthés sont aussi les frères de Cléopâtre (B) épouse de Phinée Enfin ils les atteignaient, et, contre la volonté des dieux, ils allaient les exterminer près des îles Plotées lorsque la légère Iris, traversant les airs, arrêta leurs bras par ce discours : "Fils de Borée, respectez les Harpyes, ce sont les chiens de Jupiter. Je vous jure par le Styx, redouté des dieux mêmes, qu'elles n'approcheront plus à l'avenir de la demeure de Phinée." Calaïs et Zéthès ayant entendu ce serment, retournèrent vers le vaisseau, laissant le nom d'îles du Retour (en grec "Iles Strophades") à celles qu'on appelait auparavant Plotées. Iris regagna l'Olympe d'un vol rapide, et les Harpyes se réfugièrent dans une caverne de l'île de Crète. 
Harpye fuyant;Boréade+Kilix+Villa Guilia Rome+-550+
Harpyes fuyant+Boréade+++détail+
Cependant les Argonautes, après avoir purifié le corps du malheureux vieillard, immolèrent aux dieux des brebis choisies parmi celles qu'ils avaient enlevées des étables d'Amycus, et préparèrent un grand festin dans le palais de Phinée qui était assis avec eux et mangeait avidement, ne sachant encore si son bonheur n'était pas un songe. Le repas achevé, ils veillèrent ensemble, en attendant le retour des fils de Borée.

Phinée, placé au milieu d'eux près du foyer, leur annonçait la route qu'ils devaient suivre pour arriver au terme de leur navigation.
Les Boréades Calaïs et Zéthès poursuivent
les Harpyes jusqu'aux Iles Strophades
plat à figures noires